La Commission scolaire des Chênes a présenté son rapport annuel 2016-2017

Le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Chênes a profité de sa séance ordinaire du mardi, 19 décembre pour déposer et présenter le rapport annuel 2016-2017 de l’organisation.

Celui-ci sera transmis au ministre de l’Éducation, en conformité avec la Loi sur l’instruction publique. Aux dires même du président, M. Jean-François Houle : « Ce rapport annuel est important, car il est une occasion de rendre compte à la population de l’état de sa commission scolaire. La population doit se réapproprier cet organisme essentiel, joueur de premier plan en éducation publique. Nous le souhaitons porteur d’un dialogue. »

Démarche d’amélioration continue

En 2016-2017, la Commission scolaire des Chênes a poursuivi sa démarche d’amélioration continue. Elle est en constante évolution afin d’assurer les meilleures conditions de réussite aux élèves qui lui sont confiés. « Nous avons de belles zones de forces et des défis d’amélioration bien ciblés. Le travail se poursuit en gardant toujours l’élève au centre de nos orientations, de nos décisions et de nos interventions, » affirme pour sa part la directrice générale, Mme France Lefebvre.

Le lecteur constatera, à la lecture de ce rapport, que l’ensemble du personnel de la commission scolaire continue de tout mettre en œuvre pour assurer à sa clientèle des services de qualité et l’accessibilité à des projets inspirants. Cela traduit son engagement, engagement qui ne s’est pas démenti en 2016-2017 dans un contexte marqué, entre autres, par des modifications importantes apportées à la Loi sur l’Instruction publique.

Énoncé de vision

Par ailleurs, le rapport du Conseil supérieur de l’Éducation, paru en septembre 2016 (Remettre le cap sur l’équité), est venu confirmer les préoccupations partagées par le conseil des commissaires.

« Le conseil veut encore mieux soutenir les programmes particuliers et travailler à faire en sorte que l’enrichissement de l’expérience scolaire s’étende de diverses façons à tous les élèves de la Commission scolaire des Chênes. Les notions d’équité et d’accessibilité furent au cœur même des discussions. Un énoncé de vision a même été rédigé et adopté par le conseil, » de dire M. Houle.

Un projet mobilisateur : le Plan d’engagement vers la réussite

La politique ministérielle portant sur la réussite éducative étant publiée, la commission scolaire est en élaboration de son Plan d’engagement vers la réussite. Il s’agit avant tout d’un projet de mobilisation autour d’objectifs ciblés permettant d’agir encore mieux sur l’axe de la cohérence, tous les intervenants et les partenaires ensemble, et dans l’alignement du plan stratégique ministériel qui devrait paraître très bientôt.

« Travailler tous ensemble (parents, membres du personnel, commissaires, partenaires et communautés) pour des actions bienveillantes et cohérentes, intégrer les meilleures pratiques recensées par la recherche, tirer leçon d’expériences, piquer la curiosité, encourager, donner le goût d’apprendre, développer le sentiment de confiance en soi qui offre un ancrage fort dans la construction du devenir de nos élèves... Notre véritable travail prend tout son sens quand il permet aux jeunes et aux adultes de nos établissements de se dépasser et de vivre une réussite dans le sens le plus riche et le plus noble du terme, » conclut France Lefebvre.

Pour consulter le rapport annuel 2016-2017 de la Commission scolaire des Chênes, on peut s’adresser au Secrétariat général de la commission scolaire ou encore se rendre au www.csdeschenes.qc.ca, dans la section « Notre organisation », onglet « Documentation – Rapport annuel ».

QUELQUES FAITS SAILLANTS :

• Au cours de l’année 2016-2017, le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Chênes a tenu 16 séances, soit 11 régulières et 5 extraordinaires.

• Par ailleurs, les membres du conseil des commissaires ont pris part à 26 ateliers de travail. On y a enregistré un taux de présence des élus et commissaires-parents de l’ordre de 95%.

• Total des revenus de la commission scolaire en 2016-2017 : 156 935 920 $

• Total des dépenses de la commission scolaire en 2016-2017 : 155 472 106 $

• Surplus de l’exercice 2016-2017: 1 463 814 $

• Nombre total d’employés, toutes catégories confondues en 2016-2017 : 2 284 employés

• La progression des élèves de la Commission scolaire des Chênes s’est maintenue. De plus en plus d’élèves obtiennent, avant l’âge de 20 ans, un premier diplôme dans un délai de sept ans après leur entrée au secondaire, que ce soit à la formation générale des jeunes, à l’éducation des adultes ou en formation professionnelle.

• 213 événements ont été rapportés à la direction générale et ont fait l’objet d’interventions conformément au Plan d’action pour contrer la violence et l’intimidation mis en place dans chaque établissement. 61 % des évènements se sont produits au primaire et 39 % au secondaire.

• Le Protecteur de l’élève a reçu une douzaine de plaintes en 2016-2017, dont sept (7) ont fait l'objet de références et règlements à l'interne, sans que son intervention ne soit nécessaire.

• Le conseil des commissaires a entériné la mise en place d’un projet d’école alternative appelé à voir le jour en 2018-2019.

• Plus de 20 projets totalisant près de 6.5 millions de dollars furent réalisés dans les immeubles de la commission scolaire dans le cadre de la mesure « Maintien des bâtiments et résorption du déficit de maintien ». Entre autres, les interventions portaient sur des réfections de chaufferie, de sanitaires et de toitures.

• La commission scolaire a obtenu une réponse positive dans sa demande du PQI 2016-2026, soit l’agrandissement de l’école Jésus-Adolescent, pour y ajouter 12 classes et un gymnase double. Ce projet équivaut à un investissement de 8 542 000 $.

• Dans le cadre de la mesure « Réfection et transformation des bâtiments », la commission scolaire a réalisé des travaux de près de 1,6 million de dollars, répartis en 95 projets, dans 40 bâtiments différents.

• Comme par les autres années, la commission scolaire a assuré le transport scolaire de près de 10 000 élèves, représentant 290 parcours différents effectués par 146 véhicules qui parcourent 10 500 km quotidiennement.

• Le Service des technologies de l’information a supporté un parc informatique de prêt de 5 000 ordinateurs, de 1 200 tablettes numériques et plus de 600 tableaux numériques interactifs, un réseau sans fil et un réseau de fibres optiques de 180 km.

• Dans les classes, de nombreux ordinateurs ont également été remplacés et il y a eu l’ajout de 112 tablettes numériques. Par ailleurs, les premiers éléments d’un système central de gestion des configurations ont été mis en place afin de faciliter la gestion du parc informatique, qui ne cesse de croître et d’accélérer le déploiement et la mise à jour des logiciels.

• La formation professionnelle a lancé un nouvel outil de formation et de promotion à la fine pointe des nouvelles technologies : des vidéos en réalité virtuelle 360 des DEP. Rien de tel n’existe présentement ailleurs dans les autres centres de formation professionnelle. Plusieurs entreprises sont partenaires du CFP Paul-Rousseau.

• Au Centre de formation générale aux adultes Sainte-Thérèse, 2016-2017 aura été une année record pour l’accueil d’élèves immigrants. Tout au long de l’année scolaire, la FGA a accompagné 185 adultes immigrants dont 100 qui ont fréquenté les classes en francisation et 85 qui ont fréquenté les classes régulières en FGA. Cette forte demande d’inscriptions au Centre de formation générale aux adultes a demandé l’ouverture de nouvelles classes pendant l’année scolaire.

• Au Service aux entreprises, plus de 21 personnes ont fait partie de l’équipe administrative au cours de l’année 2016-2017, certains à 100 % de leur tâche, d’autres avec des pourcentages variables. À cette équipe se joint, de façon plus ou moins variable, une équipe d’enseignants, de spécialistes de contenu et de consultants. Ils sont plus de 200 à avoir dispensé de la formation ou de l’accompagnement pour Le_SAE en 2016-2017.


Publié le 2017-12-20


Autres nouvelles