Les garçons sur une bonne lancée!

La progression des élèves de la Commission scolaire des Chênes se maintient. Tel est le constat qui se dégage de l’édition 2017 du Rapport sur la diplomation et la qualification par commission scolaire au secondaire, qui vient d’être publié par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES).

Cette année encore, le rapport en question contenait des nouvelles positives pour la commission scolaire. En effet, de plus en plus d’élèves obtiennent, avant l’âge de 20 ans, un premier diplôme dans un délai de sept ans après leur entrée au secondaire, que ce soit à la formation générale des jeunes, à l’éducation des adultes ou en formation professionnelle.

Écarts favorables

De façon concrète, le pourcentage d’élèves ayant obtenu un premier diplôme demeure en hausse, comme en témoignent les données qui suivent :

- 72,5 % des élèves ont obtenu un 1er diplôme après 7 ans en juin 2014
- 73,9 % des élèves ont obtenu un 1er diplôme après 7 ans en juin 2015
- 76,1 % des élèves ont obtenu un 1er diplôme après 7 ans en juin 2016 (+ 2,2 %)

Le taux de diplomation de 76,1 % (après sept ans d’observation en 2016) place pratiquement la Commission scolaire des Chênes à égalité avec la moyenne provinciale du réseau public, qui est de 76,5 %. C’est donc dire que l’écart (qui n’est que de 0,4 %) continue de rétrécir.

Les garçons sur une bonne lancée

Fait à souligner, le taux de diplomation chez les garçons présente des signes fort encourageants. Il est passé de 66,4 % à 72,9 % (toujours après sept ans), soit plus de 6 points de pourcentage. On note par ailleurs une légère diminution chez les filles (81,5 % à 79,5 %).

Ces données sont effectivement stimulantes, selon la directrice générale de la Commission scolaire des Chênes, Mme France Lefebvre, bien que le défi de la persévérance demeure entier.

« Cela dit, il y a lieu de se réjouir des progrès observés. Les nombreux efforts consentis dans nos milieux continuent de porter fruit et nous constatons que nos élèves restent de plus en plus longtemps à l’école, particulièrement les garçons, ce qui est fort significatif à nos yeux, » de dire Mme Lefebvre.

Selon la directrice générale, cette progression est d’abord et avant tout attribuable aux gestes posés au quotidien par l’ensemble des membres du personnel.

« Tous les projets réalisés dans nos écoles, tant au préscolaire, au primaire, au secondaire, en formation générale aux adultes qu’en formation professionnelle, nous permettent d’avoir la conviction que nos résultats continueront de s’améliorer. L’ensemble du personnel, par son leadership pédagogique, agit en cohérence dans les interventions mises en place. C’est là un facteur-clé de la réussite. Le souci de l’élève et de sa réussite, dans le sens le plus noble du terme, est au cœur même des préoccupations de notre équipe », affirme Mme Lefebvre, qui ne manque pas de souligner le rôle important des parents comme premiers partenaires à la réussite des jeunes.

Selon la directrice générale, les élèves de la Commission scolaire des Chênes possèdent tous les atouts et aptitudes nécessaires pour réussir et se démarquer. Toutefois, elle rappelle que la réussite et la persévérance passent par la mobilisation de toute la « communauté éducative ».

Ce message prend tout son sens, alors que la Commission scolaire des Chênes se prépare à mettre en place son Plan d’engagement vers la réussite, en conformité avec le plan stratégique du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

******

NDLR : À ne pas confondre :
« taux de diplomation » et « taux de décrochage » :


Le présent communiqué a trait au « taux de diplomation » des élèves de la Commission scolaire des Chênes. Or, il ne faut pas confondre celui-ci avec le « taux de décrochage ».

Le « taux de diplomation » est établi sur une période couvrant l’ensemble du parcours de l’élève (de la 1re à la 5e année du secondaire).

Le « taux de décrochage » permet d’établir le nombre d’élèves qui, annuellement, quittent l’école, peu importe leur niveau, sans avoir obtenu de diplomation ou qualification.



France Lefebvre
Directrice générale
Commission scolaire des Chênes


Publié le 2018-02-15


Autres nouvelles