Marie-Rivier collabore avec un astronaute canadien

Alors que David Saint-Jacques quitte la Terre le 3 décembre 2018 à 6h01 pour sa première mission spatiale, les élèves de première secondaire du programme Découverte de Marie-Rivier se mettent à l’œuvre pour se préparer à une expérience hors du commun. Ces derniers collaborent avec l’astronaute canadien dans le cadre du projet d’action « Espace vivant ».

Ce projet a pour but d’étudier les conditions environnementales qu’il faut contrôler dans la Station spatiale internationale en les comparant avec celles mesurées en classe. Pour ce faire, les élèves devront apprendre la base de la programmation et de la robotique pour faire fonctionner des robots et leurs différents capteurs. 

Ces robots, de type micro:bit, mesureront différents facteurs environnementaux tels que le taux de CO2, la température, la luminosité et l’humidité. Ces conditions sont aussi importantes pour la santé physique et mentale des élèves en classe que pour les astronautes dans la Station spatiale internationale. 

Lorsque les robots programmés par les élèves auront recueilli des mesures, les élèves transmettront leurs données et pourront les comparer avec celles fournies par David Saint-Jacques. Ce dernier les transmettra depuis la Station spatiale internationale. 
Les élèves ont la chance de participer à ce projet grâce à la collaboration de l’Agence spatiale canadienne, l’organisme Parlons sciences, le programme CodeCan du gouvernement canadien et de l’organisme FairChance Learning. 

Une fois le projet terminé, les élèves qui voudront continuer la programmation et la robotique pourront le faire grâce à l’espace FabLab, présent à l’école Marie-Rivier. 

Reportage à la Télé de Radio-Canada (voir à 18 minutes)
https://ici.radio-canada.ca/tele/le-telejournal-estrie/site/episodes/421702/episode-du-3-decembre-2018



 

Publié le 2018-12-04


Autres nouvelles