Le rapport annuel 2017-2018 de la Commission scolaire des Chênes est disponible

Lors de sa séance ordinaire du mardi, 18 décembre 2018, le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Chênes a procédé au dépôt et à la présentation du rapport annuel 2017-2018.

Ce rapport est important, car il est une occasion de rendre compte à la population de l’état de sa commission scolaire. La population doit se réapproprier cet organisme essentiel, joueur de premier plan en éducation publique. 

La Commission scolaire des Chênes poursuit sa démarche d’amélioration continue. Elle est en constante évolution afin d’assurer les meilleures conditions de réussite aux élèves qui lui sont confiés. L’ensemble du personnel de la commission scolaire continue de tout mettre en œuvre pour assurer à sa clientèle des services de qualité et l’accessibilité à des projets inspirants dans tous ses établissements. 

Version complète disponible ici:  
https://www.csdeschenes.qc.ca/documents/notre-organisation/rapport-annuel/rapport-annuel-2017-2018-internet.pdf


VOICI LES PRINCIPAUX FAITS MARQUANTS DE LA DERNIÈRE ANNÉE


PLAN D’ENGAGEMENT VERS LA RÉUSSITE (PEVR)

Fait marquant de l’année 2017-2018, la commission scolaire a élaboré son Plan d’engagement vers la réussite, lequel a reçu l’aval du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Il s’agit avant tout d’un projet de mobilisation important, autour d’objectifs ciblés permettant d’agir encore mieux sur l’axe de la cohérence, tous les intervenants et les partenaires ensemble, et dans l’alignement du plan stratégique ministériel.

Le Plan d’engagement vers la réussite (PEVR) de la Commission scolaire des Chênes s’inscrit en cohérence avec ce vaste projet de société. Les projets éducatifs de nos établissements d’enseignement seront, pour leur part, l’expression locale de notre PEVR, dans le respect de la diversité des milieux.

Sommairement, le PEVR d’une commission scolaire doit décrire le contexte dans lequel elle évolue, les caractéristiques et les attentes de son milieu, les besoins de ses écoles et de ses centres et les enjeux auxquels elle est confrontée. 

BILAN DU CONSEIL DES COMMISSAIRES

Les séances ordinaires et extraordinaires :

Au cours de l’année 2017-2018, le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Chênes a tenu 16 séances, soit 11 régulières et 5 extraordinaires. 

Le lecteur trouvera un résumé des principales décisions rendues (par voie de résolution) dans les pages qui suivent. Notons par ailleurs que dans le cadre de ses séances publiques, le conseil a procédé à l’adoption de plusieurs motions de félicitations, visant à reconnaître les initiatives, projets ou accomplissements d’élèves, de membres du personnel ou de partenaires.

Les ateliers de travail :

Par ailleurs, les membres du conseil des commissaires ont pris part à 21 ateliers de travail, dont un certain nombre ont été tenus à la suite d’une séance (ordinaire ou extraordinaire) du conseil.
On y a enregistré un taux de présence des élus et commissaires-parents de l’ordre de 95%.

Les comités :

En 2017-2018, conformément aux dispositions de la Loi sur l’instruction publique, la Commission scolaire des Chênes a constitué les comités suivants : comité exécutif, gouvernance et éthique, ressources humaines, vérification, EHDAA, consultatif en transport scolaire, comité de parents

Éthique :

Aucune problématique n’a été soumise aux personnes chargées d’appliquer le Règlement sur le code d’éthique et de déontologie applicable aux commissaires. *

*Le Code d’éthique et de déontologie applicable aux commissaires peut être consulté sur le site internet de la commission scolaire (www.csdeschenes.qc.ca) sous la section « Politiques ».



 

REDDITION DE COMPTES – Loi sur la gestion et le contrôle des effectifs

(Article 20 – LGCE)

 

 

Reddition LGCE

Rapport annuel 2017-2018

Entreprise

personne physique

NOMBRE DE CONTRATS

Montant avant taxes

9

9

1355 456$

 

 

 

 

 



PROJETS D’INVESTISSEMENT


Plus de 20 projets totalisant près de 6,4 millions de dollars furent réalisés dans les immeubles de la commission scolaire dans le cadre de la mesure « Maintien des bâtiments et résorption du déficit de maintien ».

Dans le cadre de la mesure « Amélioration de l’accessibilité aux immeubles pour les personnes handicapées », nous avons débuté les plans et devis pour l’installation d’un monte-personne à l’école Jeanne-Mance.

Dans le cadre des demandes du Plan québécois des infrastructures, PQI 2017-2027, la commission scolaire a reçu l’autorisation pour l’agrandissement du CFP Paul-Rousseau, bâtiment de mécanique de véhicules lourds routiers (MVLR), situé à St-Germain de Grantham.  Ce projet représente un investissement de plus de 7 millions de dollars.
  
Dans le cadre des demandes du Plan québécois des infrastructures, PQI 2018-2028, la commission scolaire a reçu l’autorisation de procéder à la construction d’un nouveau bâtiment pour accueillir le secteur Alimentation, ces programmes de la formation professionnelle de ce secteur sont présentement logés à l’école secondaire Marie-Rivier.  Ce projet représente un investissement de plus de 9 millions de dollars.

La commission scolaire a complété l’agrandissement de l’école Jésus-Adolescent en y ajoutant 12 classes et un gymnase double. Ce projet a représenté un investissement de plus de 8 millions de dollars.  Durant la construction, les élèves ont poursuivi leur formation dans les locaux aménagés à l’Office municipal d’habitation.
 
TRANSPORT SCOLAIRE :

Comme par les années passées, nous avons assuré le transport scolaire de près de 10 000 élèves sur le territoire de la Commission scolaire des Chênes, représentant 298 parcours différents effectués par 149 véhicules qui parcourent 10 800 km quotidiennement. L’augmentation de clientèle et les besoins spéciaux de certains élèves ont amené l’ajout d’un autobus supplémentaire ainsi que d’une berline. La venue de l’école alternative à la rentrée scolaire suivante a présenté un défi pour la confection des routes, afin de combler les nouveaux besoins de transport.

TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION :

Au courant de la dernière année, l’équipe du service des TI a participé à la réalisation de projets totalisant des investissements de près de 1 100 000 $. Du côté des serveurs, une deuxième phase de leur remplacement a été réalisée. En ce qui concerne la réseautique et la téléphonie, différents travaux ont été exécutés, dont la modernisation du câblage de certains bâtiments et le rehaussement de certains commutateurs. Plusieurs systèmes d’intercommunication dans les écoles et certaines composantes des systèmes de contrôle d’accès ont également été modernisés ou ajoutés. Enfin, le service a procédé à des travaux de maintien touchant de nombreux équipements tels les blocs d’alimentation électrique sans interruption (UPS).

FORMATION PROFESSIONNELLE :


En octobre 2017, nous avons eu l’annonce que notre demande d’agrandissement du bâtiment de Saint-Germain-de-Grantham a été acceptée, avec l’appui de RTL et ATUQ pour un montant total de 5,9 millions $. Cet agrandissement permettra de former des mécaniciens et des mécaniciennes pour les sociétés de transport. Depuis, nous travaillons étroitement avec ces partenaires pour adapter le DEP en mécanique de véhicules lourds routiers.

FORMATION GÉNÉRALE AUX ADULTES (FGA) :

L’année scolaire 2017-2018 a permis d’augmenter pour une troisième année consécutive, le nombre d’élèves à équivalents temps plein (ETP).  

Cette année encore, le concours « Ma plus belle histoire » a connu un vif succès.  Le 9 avril 2018, le Centre Sainte-Thérèse a remis les prix du concours « Ma plus belle histoire » à 41 lauréats en présence de représentants provinciaux et locaux du syndicat du personnel enseignant et de la direction générale de la commission scolaire. Par ailleurs, le « Projet J » a eu deux cohortes. D’une durée de 15 semaines, ce projet a permis à environ 23 participants de vivre différents ateliers d’exploration de métiers et d’acquérir certaines cartes de compétence.  

SERVICE AUX ENTREPRISES :


De façon régulière, plus de 22 personnes ont fait partie de l’équipe administrative au cours de l’année 2017-2018, certains à 100% de leur tâche, d’autres avec des pourcentages variables. À cette équipe se joint, de façon plus ou moins variable, une équipe d’enseignants, de spécialistes de contenu et de consultants. Ils sont plus de 200 à avoir dispensé de la formation ou de l’accompagnement pour Le_SAE en 2017-2018.

La Commission scolaire des Chênes est fiduciaire du regroupement. Par contre, certains revenus sont comptabilisés à la Commission scolaire de la Riveraine qui assure la coordination de la formation à distance dispensée en entreprise. Les revenus des compétences à la carte et des AEP sont également comptabilisés dans la commission scolaire qui dispense la formation. Pour l’année 2017-2018, les revenus consolidés s’élèvent à 2,5 millions $.


REDDITION DE COMPTE EN REGARD DE LA LOI POUR PRÉVENIR 
ET CONTRER LA VIOLENCE ET L’INTIMIDATION


À la suite à l’adoption de la Loi pour prévenir et contrer la violence et l’intimidation à l'école, par l’Assemblée nationale en 2012, toutes les écoles de la Commission scolaire des Chênes avaient à élaborer un « plan de lutte », lequel devait être en vigueur en décembre 2012.

Proportion d’événements d’intimidation et de violence rapportés à la direction générale de la commission scolaire des chênes, de septembre 2017 à juin 2018 :

Primaire et secondaire :  191 évènements rapportés

Primaire : 126 événements
Secondaire : 65 événements

66 % des évènements se sont produits au primaire et 34 % au secondaire. Comme il s’agit d’évènements en regard des définitions de la Loi, certains d’entre eux pourraient ne pas avoir été signalés à la direction générale puisqu’ils ont été considérés comme étant des conflits entre élèves.

De tous les évènements transmis à la direction générale, l’intimidation ou la violence physique ou verbale sont les plus souvent rapportées.

 

Primaire

Secondaire

Violence physique ou verbale

111

45

Intimidation

15

20


Dans tous les cas des mesures ont été prises par l’école pour remédier à la situation. Certaines situations ont nécessité l’intervention de la personne responsable de l’intimidation à la commission scolaire. 


Publié le 2018-12-19


Autres nouvelles