Création de lampes pour Noël...


Les élèves du programme particulier en Sciences de quatrième secondaire de l’école Marie-Rivier ont créé de toutes pièces de jolies lampes qu’ils offriront à leurs proches à Noël. Avec un budget de 25 $ par lampe, les élèves étaient invités à créer, de A à Z, un produit qui saurait plaire à quelqu’un. 

Dans une démarche de pensée design, les jeunes concepteurs devaient se mettre dans la peau de la personne qui utilisera la lampe. Celle-ci devait être identifiée dès le départ. Certains ont choisi leurs parents et grands-parents, alors que d’autres ont pensé aux enfants des membres du personnel de l’école. 

Après avoir bien défini la personnalité, les besoins, les intérêts, les limitations physiques, les passe-temps de l’être qui sera gâté, les élèves devaient penser au volet environnemental de leur projet. « Est-ce que mon projet génère des déchets? », « D’où proviennent les matériaux utilisés? », « Quel est l’impact de la production et l’utilisation de la lampe sur l’environnement? », « Qu’arrivera-t-il à la lampe lorsque sa durée de vie utile sera écoulée? », sont quelques-unes des questions auxquelles les élèves devaient réfléchir avant de créer leur appareil d’éclairage. 

En ayant les utilisateurs en tête, les créateurs ont réussi à avoir des idées toutes très différentes les unes des autres. Certains ont opté pour la confection d’une lampe en bois, d’autres en bioplastique fait à partir de maïs et quelques-uns en acrylique. Plusieurs ont penché pour des lampes de chevet, alors que d’autres ont plutôt conçu une lampe de poche.

Les élèves ont dû utiliser différents logiciels informatiques pour fabriquer leur objet. Un circuit imprimé était créé à l’ordinateur, puis usiné par la micro-fraiseuse numérique. Les morceaux de bois et d’acrylique étaient gravés et découpés par une découpe laser à partir d’un fichier vectoriel. 

Le bioplastique était imprimé par les imprimantes 3D à partir du fichier autodesk fait par les élèves. Certaines équipes ont même utilisé une thermoformeuse pour créer des parties de leur lampe.

La réalisation de ce projet a été possible grâce aux nombreux appareils et à l’expertise du FabLab Marie-Rivier (espace de travail collaboratif et de fabrication numérique). 

D’autres photos et vidéos sont disponibles sur la page Facebook du FabLab Marie-Rivier www.facebook.com/fablabmr



Lampe mélangeant bioplastique et acrylique



Lampe au style plus rustique



Lampe sous le thème du phœnix mélangeant bois et acrylique

 

Publié le 2019-12-19


Autres nouvelles