PREMIÈRE SEMAINE DE RÉOUVERTURE DES ÉCOLES :


La Commission scolaire des Chênes dresse un bilan fort positif de la première semaine de réouverture des écoles, dans un contexte de déconfinement graduel et de pandémie de COVID-19.

Le directeur général de la commission scolaire, M. Lucien Maltais, a tenu à souligner l’apport colossal de tous les membres du personnel :  enseignants, éducatrices, techniciennes et membres du personnel des services de garde; personnel de soutien, personnel professionnel, directions d’établissement et de service, de même que cadres scolaires.

« Nous arrivons à la fin d’une semaine marquée par une « deuxième rentrée scolaire », plus spécifiquement pour 55 % des élèves de nos écoles primaires et dans certains secteurs de la formation professionnelle. De façon générale, nous pouvons affirmer que ce retour a été couronné de succès jusqu’à maintenant. Nos élèves avaient hâte de se retrouver, de retrouver leurs enseignantes, enseignants et autres intervenants… mesures de distanciation ou pas. Tous ont eu droit à un bel accueil et, honnêtement, c’est un véritable tour de force que notre personnel a réalisé. Il a toutes les raisons d’en être fier, » de dire M. Maltais.

Les différentes scènes de retrouvailles vécues dans les écoles primaires vont passer à l’histoire et vont marquer le parcours de plusieurs dans le monde de l’éducation. 

« Nos gens ont fait toute la différence ! On peut en dire autant de ce qui se vit au secondaire, en formation professionnelle et des adultes. Le mot « réseautage » a pris tout son sens, grâce à des enseignants et intervenants qui se sont notamment adaptés à la classe virtuelle à vitesse Grand V, » renchérit le directeur général.

Aux yeux de M. Maltais, il faut continuer d’avancer prudemment dans le respect des règles prescrites par la Santé publique, tout en étant conscient des appréhensions que le contexte actuel suscite, des préoccupations personnelles et professionnelles vécues, de l’extrême vigilance dont toutes et tous doivent faire preuve. 

« Ce n’est pas simple ! Ce n’est pas, non plus, parfait dans les circonstances, ce qui est tout à fait compréhensible. Mais, en y pensant bien, peut-être qu’en visant la perfection, nous attraperons l’excellence au passage. C’est ce que notre personnel démontre en ce moment. Nous avançons dans la bonne direction, » de dire M. Maltais.

Le directeur général sait bien que, chemin faisant, il se pourrait que les intervenants du milieu de l’éducation essuient quelques critiques, ici et là. 

« Nos faits et gestes sont observés plus qu’à l’habitude. Mais, une fois qu’on sait cela et qu’on donne le meilleur de nous-même, il n’y a qu’une chose à faire : continuer ! Grâce à notre personnel, j’ai bon espoir en des jours bien meilleurs, dans un avenir que je souhaite le plus proche possible, » conclut le directeur général.

 

Publié le 2020-05-14


Autres nouvelles